À mesure que de nouvelles technologies émergent, les entreprises constatent souvent que leurs équipes internes ont besoin d'aide pour adopter de nouvelles solutions numériques.

Pour suivre le rythme de l'évolution technologique, les entreprises se tournent de plus en plus vers des sociétés de conseil en technologie pour obtenir de l'aide avec des solutions numériques telles que les chatbots, l'IA, la mobilité, etc.

Vous pouvez utiliser cet article pour apprendre de 4 études de cas qui démontrent comment le conseil en technologie peut aider les entreprises à se développer.

Le conseil en technologie se développe régulièrement

Les entreprises du monde entier embauchent des sociétés de conseil en technologie lorsqu'elles adoptent de nouvelles solutions numériques.

Selon Statistiquele conseil en technologie a connu une croissance constante depuis 2011. Il devrait être évalué à 53 milliards de dollars d'ici 2020 – un bond significatif par rapport aux 50 milliards de dollars prévus pour 2018.

L'industrie du conseil en technologie devrait croître régulièrement.

Compte tenu de la croissance constante du conseil en technologie, il est sur le point d'avoir un impact de plus en plus significatif.

Sachant cela, il n'est pas surprenant que les leaders du conseil en technologie comptent également parmi les noms les plus connus du monde des affaires, notamment Accenture, Deloitte, Capgemini, SAP, Oracle, Cisco, IBM et McKinsey & Company.

Leurs clients sont tout aussi connus : Yamaha, Mercedes-Benz, Siemens, AT&T, American Airlines et Airbus ont tous embauché des consultants en technologie.

Ces early adopters bien connus préfigurent l'essor du conseil en technologie.

Que fait un cabinet de conseil en technologie ?

Les cabinets de conseil en technologie aident les entreprises à stimuler l'innovation et à atteindre leurs objectifs en utilisant la technologie.

Aujourd'hui, les services de conseil en technologie jouent un rôle important dans le développement des entreprises et des organisations dans différents secteurs. Consultants et conseillers en informatique remplir de nombreuses fonctions.

En particulier, le conseil en technologie est axé sur :

  • Mise en œuvre de la transformation numérique
  • Élaborer une stratégie numérique et un plan tactique pour sa réalisation
  • Stimuler l'intelligence et l'efficacité dans les opérations commerciales
  • Reconcevoir les produits et services en fonction des besoins des clients et des tendances de l'industrie
  • Maintenir la pertinence de l'entreprise sur le marché et renforcer son avantage concurrentiel
  • Tirer parti des risques et du coût de la transformation de l'entreprise

Les consultants en technologie offrent une gamme étendue et diversifiée d'expertise.

4 études de cas sur le conseil en technologie

La meilleure façon d'en savoir plus sur le conseil en technologie est de lire des études de cas. Des exemples montrent comment un partenariat avec une société de conseil en technologie a un impact positif sur l'efficacité, la satisfaction client et le résultat net.

1. IBM aide Woodside à créer une archive numérique des connaissances en ingénierie

Le conseil en technologie peut aider les entreprises à mieux utiliser les données dont elles disposent déjà.

Woodside, une importante société pétrolière et gazière en Australie, avait besoin de conserver les connaissances institutionnelles des ingénieurs seniors. Son objectif était de collecter des décennies d'expertise unique et de contexte historique qui étaient auparavant stockés dans des documents, des journaux et des commentaires des employés afin de les rendre accessibles à l'ensemble de l'entreprise.

Pour résoudre ce défi, IBM a utilisé les capacités cognitives de Watsonson système de questions-réponses alimenté par l'IA pour l'analyse de données.

Tout d'abord, l'équipe conjointe a formé Watson à comprendre le langage technique à l'aide de milliers de documents hérités. Cela a permis au système de comprendre les demandes humaines, de les associer rapidement à des ensembles de données pertinents et d'extraire immédiatement toutes les informations nécessaires à l'écran.

Même s'il est déjà entièrement fonctionnel, Watson apprend encore d'environ 80 % des ingénieurs qui ont adopté la solution et contribuent avec enthousiasme au système.

Aujourd'hui, Watson est capable de comprendre le langage technique professionnel et de fournir un accès immédiat aux données existantes pertinentes. Il est facile à utiliser grâce à la saisie en langage naturel.

L'apprentissage automatique permet une collecte de données plus poussée et exploite à la fois les connaissances et le contexte historique.

Pour Woodside, le conseil technique a assuré que la sagesse inestimable des employés de longue date ne serait pas perdue.

2. Deloitte adapte Salesforce pour renforcer l'engagement client de Yamaha

De nombreuses entreprises non technologiques s'appuient sur des outils numériques tels que Salesforce, des SaaS et des plateformes spécifiques à l'industrie. Cependant, toutes les entreprises n'utilisent pas tout le potentiel de ces systèmes.

Une société de conseil en technologie peut analyser les besoins, les clients et la position du marché d'une entreprise ; optimiser ces plateformes et services pour maximiser leurs avantages ; même personnaliser les systèmes pour en faire l'avantage concurrentiel du client.

Initialement, Yamaha, un leader mondial des ventes d'instruments de musique, s'appuyait sur Salesforce pour gérer et fournir une assistance à plus de 16 millions de clients. Mais Yamaha n'a utilisé qu'une fraction du potentiel de Salesforce, ratant des opportunités d'accéder à des données client à jour, à l'activité sociale associée et à d'autres enregistrements.

Yamaha a engagé Deloitte pour configurer Salesforce afin de révéler toute sa gamme d'avantages.

Deloitte a aidé Yamaha à créer un plan de transformation de 7 semaines qui a amélioré les processus de service client.

Deloitte a intégré les données des clients de Yamaha dans un formulaire unifié et facile d'accès comportant un profil de réseau social pour chaque client. Cela a permis à l'équipe d'assistance de Yamaha d'accéder à des informations complètes et pertinentes sur chaque client, améliorant ainsi l'efficacité du service client.

Yamaha a engagé Deloitte pour configurer Salesforce.

Deloitte a également configuré Salesforce Chatter pour la communication entre pairs. Cette fonctionnalité permet à l'équipe de Yamaha d'accéder plus rapidement aux réponses et de satisfaire les clients sans délai.

3. Accenture transforme les services publics à Paris

Le conseil en technologie ne nécessite pas toujours une transformation numérique au sein d'une entreprise. Dans le cas de Accenture et la ville de Parisle conseil en technologie a eu un impact sur le fonctionnement de toute une ville.

Les autorités parisiennes ont engagé Accenture pour moderniser la fonction publique de la ville. L'objectif était de connecter les techniciens de maintenance à un système mobile et à une application Web, en s'éloignant du système papier du passé.

Pour résoudre ce défi à grande échelle, Accenture a utilisé l'avantage existant de l'infrastructure urbaine moderne pour concevoir et fournir une solution numérique compatible avec la connectivité mobile existante. Une fois mis en œuvre, le système a permis d'autres opportunités d'améliorer d'autres services publics.

Aujourd'hui, les services de la ville de Paris sont connectés par une application conviviale. L'application gère la maintenance quotidienne dans toute la ville, des ordres de réparation au routage automatisé et aux rapports audio mains libres.

Par exemple, lorsqu'une panne électrique se produit, le système informe automatiquement un technicien et crée un bon de travail. L'application mobile du technicien affiche l'itinéraire le plus efficace vers le site de la panne, permettant des réparations plus rapides.

Le système a déjà augmenté le taux d'efficacité de 20 %, permettant aux agents de la fonction publique parisienne d'effectuer 140 000 réparations par an, soit une moyenne de 600 commandes exécutées par jour.

4. Microsoft ouvre un nouveau canal numérique pour Nedbank, répondant à 80 % des requêtes à 10 % des coûts de service

Nedbank a été l'une des premières institutions financières à reconnaître les avantages des canaux numériques émergents lorsque la ruée vers les chatbots a commencé. En 2016, Nedbank a observé des niveaux élevés d'engagement des clients de la part d'investisseurs individuels via des appels téléphoniques traditionnels. Malgré l'efficacité de ce système, il nécessitait un personnel coûteux.

À l'aide d'une analyse de la clientèle, Nedbank a découvert que la plupart des investisseurs individuels préféraient en fait les messageries aux autres outils de communication. Nedbank a embauché Microsoft Digital Advisory Services mettre en œuvre le canal de communication préféré de ses clients.

Microsoft a analysé les clients de Nedbank et les attributs spécifiques du secteur bancaire pour former les capacités cognitives du chatbot. De plus, Microsoft a découvert et installé d'autres fonctionnalités qui ont amélioré l'efficacité, telles que l'extraction des données nécessaires et le pré-remplissage des formulaires.

Microsoft a utilisé LUIS.ai – l'un des plus populaires Moteurs NLP pour le développement de chatbot – pour créer l'assistant chatbot EVA de Nedbank.

Un investisseur individuel ayant besoin d'assistance peut indiquer à EVA les informations dont il a besoin.

Le chatbot de Nedbank aide les clients et réduit les coûts.

EVA remplit automatiquement les formulaires en ligne et aide les agents humains à trouver rapidement les documents et le matériel nécessaires. Aujourd'hui, EVA traite 80 % des demandes d'investissement des clients, économiser jusqu'à 90 % des coûts associés aux agents humains.

Grâce aux plateformes de chatbot DIY et aux moteurs NLP centrés sur l'utilisateur, toute entreprise peut développer un chatbot simple pour faire évoluer sa présence en ligne. Cependant, la plupart des entreprises engagent une société de conseil en technologie pour créer un chatbot plus robuste avec de fortes capacités cognitives, un dialogue réactif et UX conversationnelle fluide.

Le conseil en technologie peut stimuler la croissance numérique

Le conseil en technologie rationalise la transformation numérique dans les entreprises, les industries et même les villes.

Sans ce service, de nombreuses entreprises auraient du mal à optimiser efficacement leurs processus métier. Les nouvelles technologies représentent un défi majeur pour les entreprises qui s'appuient uniquement sur leurs équipes internes.

En s'associant à une société de conseil en technologie, les entreprises peuvent faciliter le parcours vers des opérations améliorées par le numérique. Une société de conseil en technologie peut intégrer de nouvelles technologies, ouvrir de nouveaux canaux pour se connecter avec les clients et améliorer les analyses qui mesurent la croissance.


A propos de l'auteur

Michael Grebennikov PortraitMichael Grebennikov est co-fondateur et associé directeur de Digiteum société de technologie. En collaboration avec l'équipe Digiteum, Michael aide les entreprises à se développer en tirant parti de la technologie numérique et en introduisant l'innovation dans leurs opérations. S'appuyant sur ses 20 ans d'expertise en informatique, Michael partage ses connaissances et son expérience sur un éventail de sujets, notamment la transformation numérique, la planification stratégique, les technologies innovantes et la croissance des entreprises.